Des articles qui font du bien...

Quand un client prend son envol 

Je te remercie pour tout, ce bout de chemin avec toi m’a été d’un grand réconfort. J’ai relevé de beaux défis grâce à ton accompagnement. Il se pourrait que tu me revoies un de ces jours. C’est loin d’être impossible. On voudrait que rien ne s’arrête mais parfois il faut ce qu’il faut, disons temporairement......c’est plus doux.

 D. B

coaching, Coaching facilité par l’animal, coaching, PNL, humain, relation, animal, chien, éducation, entrainement

Pour un accompagnant, la fin du coaching avec un client est un moment fort empli d’émotions de joie et aussi, de manière très égoïste, d’un pincement au cœur. Un client prend son envol. C’est l’objectif de notre métier : que nos clients deviennent autonomes, aient atteint leurs objectifs, aient développé compétences, savoir-faire avec efficacité́ et harmonie, se soient mis en action, aient mis en place des stratégies etc. C’est important de demander  au client ce qu’il initié, amplifié, éliminé, fait, préservé,  etc. en lien avec le processus de coaching.

Une séance de coaching est avant tout interactive. C’est une conversation faite d’écoute active, de non-jugement et d’espace dans laquelle le coach pose des questions et rebondit sur les réponses de son client… en posant d’autres questions, dans laquelle aussi le coach fait vivre des expériences de référence pour que le coaché prenne confiance en sa capacité à définir et atteindre ses objectifs, et à résoudre lui-même les difficultés.

Et çà y est le moment est arrivé. Cette phase finale est une étape délicate et merveilleuse. C’est le moment pour le coaché de faire le point sur ses avancées et de reconnaitre que le chemin parcouru va le propulser encore pour longtemps. Il est fondamental que notre client démarre une nouvelle vie à l’issue de son coaching, avec des outils qu’il pourra utiliser à chaque fois que le besoin se fera sentir.

Le pari pour moi se situe sur ce long terme. Ce que mes clients ont entrepris a de multiples répercussions. Les effets sont immédiats et avec des conséquences durables qui sont, d’ailleurs, sa meilleure chance (performances futures, stabilité, carrière, etc.). Parfois cela dure 3 ou 4 séances, parfois, une année, reste que cette relation d’accompagnement et de confiance si particulière entre un coach et son client est gage de prises de conscience, de réajustements, de mobilisation etc. pour ce dernier. Travailler au long cours avec des clients tisse des relations privilégiées. Elles perdurent par-delà le temps.

Mon travail se termine quand mon client entre dans une nouvelle dynamique. En ce sens, la fin d’un coaching est une phase très riche. En PNL on parle de « faire un pont vers le futur ».