Des articles qui font du bien...

Marcher la parole

 

Agir selon ses dires

 

C’est ça agir selon ses dires, ne pas prendre ses dires pour de l’agir. Il s’agit de viser le rétablissement d’un véritable savoir-être. Parce que vous savez, vous pouvez dépérir autant par absence d’émerveillement que par manque de nourriture. Ce qui veut dire qu’il y a urgence à donner un sens à son existence. Vous avez enfoui en dedans de vous un germe d’éveil, dans un état latent.

 

Swâmi Prajnânpad disait d’ailleurs : “L’homme a des possibilités infinies, mais des probabilités limitées” ! Nourrir le germe d’éveil est le but de la vie humaine.
Alors, vous serez en pleine cohérence par rapport à vous, aux autres, vous utiliserez vos ressources, vos aptitudes afin de donner à votre vie le sens de ce qui est juste pour vous.
Alors, vous vous pourrez vous réconcilier avec vous-mêmes.

 

Et que vous ré-enchanterez votre relation au monde. C’est magique!

 

 

Marcher la parole, c’est partir du terrain pour déterminer ma pratique.
C’est la manière de voir le monde qui détermine une pratique. Peut-être. Mais c’est plus sûrement, d’avoir fréquenté le terrain et rencontré toutes sortes de situations et d’avoir accompagné des gens, des groupes, mis les mains et les pieds dedans, c’est tous ces acquis qui déterminent ma pratique.

 

Pas à pas, partir du concret pour enseigner et coacher.
Le terrain est le point de départ pour bâtir son expertise. Aussi, cela se résume par : Je coach l’humain pour qu’il entre en relation. En relation avec lui, son environnement, son animal et son animal intérieur. Il y a véritablement un lien entre nature, animaux et bien-être. Nous ne sommes pas seuls pour faire face aux défis de la vie.
Un coaching concerne l’amélioration ou la modification de sa relation avec soi-même, les autres, les animaux et la nature afin de comprendre – dans son corps et son cœur – où situer l’essentiel pour s’épanouir davantage.