Des articles qui font du bien...

Construire son bien-être

En tant qu’animaux nous sommes programmés pour ressentir des états d’âmes positifs et des émotions négatives. Cela repose sur des bases évolutionnistes. En gros, il était – dans le lointain passé – vital de savoir reconnaître ce qui faisait mal afin de se donner toutes les chances de survivre et fuir ce qui pouvait nous blesser (ou nous tuer). Ça commence par là ! Bien entendu, l’humain va rajouter des subtilités à ces émotions et surtout une dose de complication…..Ce que Christophe André appelle des états d’âme!

 

 

Ce que nous recherchons c’est la liberté d’être nous-mêmes, d’exprimer ce que nous sommes. Mais en observant notre vie, nous voyons que la plupart du temps nous agissons simplement pour faire plaisir à autrui, pour être accepté par les autres, plutôt que de vivre notre vie pour nous faire plaisir à nous-mêmes.

 

Ainsi ce que nous percevons n’est pas le monde, tel qu’il est mais le modèle du monde créé par notre cerveau. Si nous le percevions tel qu’il était, nous pourrions voir le danger, faire en sorte de s’en échapper et ensuite on irait bien tranquillement. Or, voilà, la bibitte humaine se permet de nourrir la tristesse, la peur…. Ces émotions sont essentielles à sa survie mais à trop les nourrir, il en oublie de construire son bonheur. De nos jours, ce ne sont plus les bêtes féroces qui nous gardent éveillés la nuit mais les démons tapis dans notre inconscient.

En résumé, j’aimerais avoir un message un peu positif à vous transmettre. Je n’en n’ai pas. Est-ce que deux messages négatifs ça vous irait? – Woody Allen.

Je sens donc je suis2.jpg